Traitement ostéopathique du bébé et de l’enfant de la naissance à l’âge orthodontique

Ostéopathie de l'enfant

Les objectifs

Nous aborderons le travail de la prise en charge ostéopathique structurelle du bébé, des pieds à la tête. Le protocole de soin sera décliné selon les différents âges indispensables au suivi du nourrisson et du jeune enfant. Ce stage n’est en rien une lecture pédiatrique de la prise en charge ostéopathique du tout petit mais il s’inscrit dans une approche exclusivement gestuelle de l’enfant en complément du suivi pédiatrique médical.

Ces trois jours visent l’acquisition gestuelle des bilans et des techniques des différentes sphères du corps de l’enfant. :

  • Le bassin et les membres inférieurs,
  • L’abdomen et le thorax,
  • Le crâne et la charnière cervico-occipitale.

Un éclairage particulier insistera sur la prise en charge du crâne du nouveau-né et du jeune enfant jusqu’à l’éventuel projet orthodontique. L’application gestuelle et les différentes techniques seront revisitées et mises en pratique sous l’angle original du concept de tenségrité, notion mécaniste architecturale qui s’exonère de l’existence ou non du MRP. Cette approche intégrera la mise en place du thérapeute autant que la réalité du travail conjonctif crânien. Il s’agit d’une véritable relecture des principes et des techniques classiques.

La formation accorde une attention toute particulière à la gestuelle du thérapeute, conscient du temps que son propre conjonctif met à épouser le conjonctif du patient pour en repérer la lésion.

Aussi dès l’approche, le thérapeute s’organise de tout son être pour dépister, contrer ou épouser le cortège conjonctif lésionnel : enracinement du thérapeute, englobement du patient, notion de fulcrums et de transfert, architecture du corps de l’ostéopathe…

Principalement orienté vers la pratique, cette approche singulière du bébé se focalisera sur une ostéopathie crânienne qui n’envisage pas le MRP comme le « moteur du soin ». L’écoute crânienne cède la place à un dialogue tissulaire où une investigation mécanique simple et précise permet de restaurer la déformabilité des tissus conjonctifs. Les tests habituels se transforment en un repérage des zones à travailler, des pivots à libérer et des sutures à investiguer.

Cette synthèse originale offre une approche et une thérapeutique rationnelle à la sphère crânienne, restaurant mobilité et déformabilité aux structures conjonctives. Elle s’inscrit dans la continuité de l’œuvre de Still et devient incontournable dans l’arsenal thérapeutique ostéopathique, particulièrement en complément d’une approche stomatognathique.

Les contenus

Principes ostéopathiques de base :

  • Définition de la lésion ostéopathique structurelle et application au travail membraneux intra-osseux et articulaire,
  • Les trois pôles de tenségrité,
  • Organisation du thérapeute : les civilités tissulaires,
  • Traitement structurel direct des pieds à la tête,
  • Le concept de la manipulation conjonctive universelle,
  • Règle des 2 sphères,
  • Interrogatoire et examen,
  • Déclinaison des techniques des membres inférieurs, du bassin, de la sphère viscérale, du thorax, des charnières cervicales, du crâne,
  • Acquisition des modes de portage, de retournement, de transfert du bébé,
  • Suivi de l’enfant aux différentes phases essentielles de son évolution de la naissance à l’âge orthodontique.

Focale crânienne :

  • Bilan crânien chez le nourrisson,
  • Bilan crânien chez l’enfant et l’adulte,
  • Les grandes techniques d’ostéopathie crânienne,
  • Traitement préventif et combiné dans le cadre du suivi ostéopathique des enfants en suivi orthodontique.

LES MOYENS PÉDAGOGIQUES

Vidéo projecteur et fichier transmis aux stagiaires en amont du stage par le formateur.
Présentation expositive et pratique réflexive.

LES MODALITÉS D’ÉVALUATION  

– Mise en situation et cas pratiques
– Évaluation formative : interactions orales et dans la pratique

– Quiz en fin de formation

PRIX DE LA FORMATION

Frais pédagogiques : 600 €
Frais d’inscription : 30 €